Demeure craintif, raisonnable,
Détourne-toi de ma bonté.
Que ce soit bien toi qui m’accables.
— Et refuse la volupté
Que t’offre mon cœur, irrité
Par sa cruauté charitable…

 Anna de Noailles, Poème de l’amour, 1924

0