Je ne fais pas cas de ta gratitude,
Bien que dans mon cœur mourant, étonné,
Grâce à toi l’air rentre avec plénitude ;

Mais j’avais besoin de tout te donner !

 Anna de Noailles, Poème de l’amour, 1924

0